Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etes-vous lucide ?

10 Juin 2016 , Rédigé par Aviad Goz & Gérard Rodach

Etes-vous lucide ?

Lors d’un voyage, j’ai fait la connaissance de X. , un jeune angoissé mais sympathique. Même si le temps était frais, je le voyais marcher avec difficulté et en nage. Il transportait en tous lieux et à tout moment, au dessus de son sac à dos, un gros tapis roulé. Un soir, il me raconta son histoire : un jour, il s’était senti obligé, sous la menace implicite, d’acheter sur un marché ce tapis à un prix exorbitant. Cela l’avait tellement frustré qu’il s’était juré de le rapporter chez lui afin de ne pas perdre deux fois son argent.

Il payait en fait ce prix chaque jour : par la fatigue du transport, l’anxiété de la surveillance et les émotions liées au souvenir de l’achat. Il était à ce point prisonnier de son histoire qu’il ne lui était même pas venu à l’idée de le faire envoyer chez lui pour se débarrasser de son fardeau.

Combien de tapis n’avons-nous pas porté sur notre dos ? Combien en portons-nous encore ? Nous sommes souvent accrochés à « ce qui devrait se passer » ou à « ce qui aurait dû se passer »et nous passons à côté de la vie, ne voyant ni les opportunités, ni les solutions. Or que nous soyons d’accord ou pas, seul « ce qui est » est réel. Nous ne pouvons agir avec justesse que lorsque nous arrêtons de ruminer sur ce qui aurait dû être et que nous accueillons la réalité du moment.

Il en résulte un aveuglement que font naître en nous l’idéalisme et la lutte contre la réalité : ces tendances réduisent nos capacités et nous empêchent de savourer et de percevoir toutes les options qui se présentent à nous.

L’alternative aux stratégies d’idéalisation se résume pour moi dans la lucidité, cette capacité à se désillusionner et à voir la réalité comme elle est et non comme on aimerait qu’elle soit.

Et l’auteur, de nos proposer l’exercice suivant (que l’on retrouve chez Covey)

Dessinez un grand cercle et à l’intérieur de celui-ci, un cercle plus petit ; Le cercle extérieur représente ce que nous ne contrôlons pas, et le cercle intérieur, ce que nous contrôlons. Réfléchissez aux problèmes qui vous préoccupent et répartissez-les entre les deux cercles (éléments sous contrôle / non). Au terme de l’exercice, on se rend compte qu’à part notre comportement, nous n’avons d’influence que sur peu de choses. Et donc, plus nous mettons de l’énergie à lutter contre les choses sur lesquelles nous n’avons pas de prise, plus nous risquons de devenir aigri et fatigué.

Ne pas accepter le monde tel qu’il est ne le fait pas aller mieux. Ce qui est en mesure de la changer, ce sont nos actes, nos comportements, la direction vers laquelle se tourne notre regard et ce que disent nos mots.

La lucidité consiste à reconnaître ce sur quoi nous avons de l’influence afin de placer notre énergie dans ce qui dépend de nous.

Source : Ilios Kotsou, Eloge de la lucidité (Pocket Marabout)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article