Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Etes-vous un "Happy Men" ?

Rédigé par Aviad Goz & Gérard Rodach

Happy men (http://www.happymen.fr/) est une association créée il y a 2 ans par le mouvement « Mercredi, c’est papa ».

Tout est (presque) dit dans le titre. Ses fondateurs veulent un meilleur équilibre vie privé / vie professionnelle et veulent sortir des stéréotypes : « l’homme ne se réalise que dans le travail ».

Structurés en cercles de réflexion, ils se réunissent tous les deux mois pour débattre de leur sujet favori, « l’équilibre de vie », ce qui ne veut pas seulement dire « partir plus tôt pour des raisons familiales ou d’équilibre de vie », mais aussi « promouvoir l’égalité homme-femme », c’est-à-dire faire en sorte que les femmes ne soient pas obligées de sacrifier leur carrière au bénéfice de leur conjoint. .

Ce réseau compte aujourd'hui 250 membres présents dans une dizaine de grandes entreprises françaises.

Même si le mouvement est largement minoritaire, il interpelle parce qu’il n’est l’apanage de jeunes générations (plus exigeantes sur ce point), mais est plutôt constitué dde cadres dans la quarantaine et plus.

Répondez-vous aux critères pour devenir un « Happy Men » ? Pour y adhérer, vous devez respecter leur charte composée de 32 engagements.

Chacun des hommes, membre des "Happy men" peut choisir un ou plusieurs engagements listés sur leur site internet et les partager pour prêcher la bonne parole auprès de ses collègues masculins ou de ses amis. Ils peuvent choisir ce qu'ils souhaitent améliorer : prendre son congé parental ou encore son mercredi pour s'occuper des enfants, veiller à l'égalité salariale, relever les propos sexistes...

En voici quelques-uns dans la catégorie « MANAGEMENT »

  • J'innoverai au moins une fois dans l’organisation de notre travail d'équipe.
  • Je m'informerai sur les risques de discrimination inconsciente
  • Dans mes entretiens annuels, j'aborderai la question de mes besoins personnels.
  • Si je suis en situation de recruter, je veillerai à l’égalité salariale entre les candidats
  • J'essaierai honnêtement de voir si nous pouvons assouplir une règle organisationnelle.
  • J'évoquerai la mise en place d’une solution de télétravail
  • Je n’organiserai pas de réunion dans mon service après 17 h.
  • Je me formerai à la question de l’égalité professionnelle

Vous trouverez les autres engagements sur leur site.

Un frein : 74% des cadres dirigeants sont des hommes et pour faire changer les comportements, il y a du chemin, d’autant que les femmes qui ont ouvert la voie n’ont pas toujours réussi à modifier ceux-ci.

Alors, même sans adhérer, y êtes-vous prêt ?

Partager cette page

Repost 0